Cryothérapie

Le choc thermique lié au froid sec, contraint le cerveau à libérer de l’endorphine, qui soulage les douleurs musculaires et les inflammations. La vasoconstriction, ainsi établie, stimule le flux sanguin et résorbe les oedèmes. Ce choc thermique demande aux organes vitaux de stimuler leur production sanguine, ce phénomène permet de réduire fortement les douleurs, il améliore considérablement le système immunitaire et induit une sensation de bien-être importante. Elle procure également une grande relaxation, une diminution de l'état de fatigue, de tension nerveuse et la récupération d’un meilleur sommeil. 

Ce choc thermique a de bonnes conséquences sur l’organisme :
         - les vaisseaux sanguins se rétractent puis se dilatent quand on sort de la cabine, entraînant une modification des flux sanguins et une oxygénation des tissus
         - une action sur la douleur, grâce à la combinaison de deux effets : l’anesthésie des récepteurs cutanés et la diminution de la vitesse de transmission de l’influx nerveux
         - libération des hormones de bien-être, les endorphines
         - libération des molécules anti-inflammatoire
         - ralentissement du rythme cardiaque

La cryothérapie est pratiquée par les sportifs depuis de nombreuses années. Cette thérapie du froid est excellente pour la préparation physique mais également pour la récupération après l'effort. En effet, elle permet de soulager les douleurs et d’éviter les courbatures, elle aide le corps à récupérer plus vite. Pour être véritablement efficace et optimiser ses effets, il est recommandé de pratiquer la cryothérapie de manière régulière. 
Il est également important de rajouter qu’en aucun cas cette thérapie ne remplace un diagnostic médical, de ce fait, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin, kinésithérapeute ou ostéopathe. En cas de doute lors de notre entretien préalable, un certificat de non contre-indication vous sera demandé afin de pratiquer ensemble, cette pratique sereinement.